Le terroir

Le vignoble de Marcillac


Le vignoble de Marcillac s’étale au coeur d’un dédale de coteaux, creusé par les ruisseaux du Créneau et de l’Ady, aux eaux rougies par la terre brique foncé du vallon.
JPEGDepuis le 9ème siècle, les vignerons y cultivent leur art sur des pentes escarpées, ou les vignes sont plantées "en terrasses".

Un terroir unique : Véritable labyrinthe de vallées encaissées et de coteaux, le vignoble de Marcillac est constitué à 65% de vignes implantées sur des pentes abruptes, sur les coteaux du Rougier, ce qui permet de mesurer à chaque instant l’ingéniosité des vignerons.

Le Rougier du Vallon : Des terrains argileux qui tirent leur nom de la couleur lie-de-vin, due à leur richesse en oxyde de fer, sur lesquels sont implantés une grande partie du vignoble, et qui lui donnent sa particuarité.

Marcillac, vin de caractère : Le vignoble de Marcillac est petit par sa taille, mais grand par son originalité et son caractère.

Le Cépage : il s’agit du "Fer Servadou", localement appelé "Mansois". Sa robe apparaît très soutenue, pourpre, avec des reflets bleus, violets... Le nez évoque les arômes de fruits rouges qui se retrouvent en bouche : cassis, framboise, prunelle. On retrouve aussi quelques tonalités épicées, en particulier poivrées.
Disposant de tannins puissants à l’état jeune, ce vin s’arrondit en vieillissant sans perdre de son amplitude ; après sélection des meilleures vendanges, on obtient un grand vin de caractère.